mardi 11 octobre 2005

Les dernières lectures, moment de souffler...



La machine à diférences de Gibson et Sterling

Et si Babbage avait en effet été jusqu'au bout de ses projets, si il avait construit sa machine à différences et sa machine analytique sous le modèle de ce qu'avait fait avant lui Jacquard. La révolution mécanique serait arrivée bien plus tôt, projetant le monde moderne dans une histoire réellement plus stimulante !
Bon, il faut dire que je ne suis pas un as du language informatique et de ses petites finesses, malgré tout ce livre je l'ai vraiment dévoré, c'est à la fois excellement bien écrit (un travail sur le style) et remarquablement bien rythmé. Cinq "itérations" pour parler d'une histoire qui tournent autour d'un vol de plaques perforées, d'un complot communard, d'un Londres baigné dans des vapeurs pestilencielles...
Les auteurs ont remarquablement travaillé le contexte politique et social de l'époque, les intrigues d'état et la notion de découverte.
Je suis en train de lire une floppée de récits Steampunk en ce moment et j'avoue que ce livre m'a beaucoup enthousiasmé.
C'est un livre à dévorer de toute urgence.





Stray Toasters de Bill Sienkiewicz

Allez, vous ne connaissez pas cette oeuvre !
Vers la fin des années 80 Bill Sienkiewicz est un des géants du graphisme dans les comics, son travail sur Moon Knight, sur les New Mutants, mais surtout sur Elektra Assassin l'ont érigé au rang de maître d'une nouvelle école graphique.
Au contraire des Jon J Muth, des Kent Williams ou même des Dave McKean, Sienkiewicz a un style qui frôle l'hystérie. Une énergie incroyable mais surtout une vraie vision de son art. Pour la première fois j'entendais parler d'oeuvre d'Art dans les comics.
Certes son trait ne plait pas forcément à tous le monde mais au moins il fait bouger les choses et tente d'abattre les à priori qui parasitent depuis si longtemps ce média.

Avec Stray Toasters il se lance pour la première fois (mis à part une courte histoire dans un Epic je crois) dans un projet solo, qui plus est complètement libre, au sein de la collection Epic de Marvel ! Complètement en roue libre il va s'essayer à toutes les formes de graphisme du moment, allant même jusqu'à en accumuler deux ou trois par page parfois ! C'est complètement dingue ! Tout y passe, les collages, les photos, les tableaux, l'encre, l'aquarelle, l'huile, le crayon etc. D'autant que l'histoire raconte l'enquête d'un psy autour d'une suite de meurtres complètement barrés.
Je ne sais pas si je peux vraiment bien en parler, le mieux c'est de lire, ou tout du moins d'admirer le travail de ce graphiste hors norme.
Le gros problème avec cet album c'est que c'est quand même d'un accés assez particulier, non seulement le travail pictural peut destabiliser mais le récit est parfois assez dur à suivre, les monologues allant se chevaucher dans des suites de mots quelques fois hermétiques.
Bon, il s'avère que j'aime assez ce genre d'approche donc ça ne m'a pas géné mais c'est vrai que beaucoup peuvent se sentir perplexes...

Bref...

Lisez aussi le dernier Cosey, moi je continue mes lectures et mon boulot !


7 commentaires:

Albert & Solange a dit…

j'ai plus de chez moi :-) alors j'vais te piquer tes bouquins et m'installer chez toi
non-non, j't'en prie finis ta page!
on est bien sur tes coussins...
merci pour les idées et impressions de lecture,
allez j'r'toune aussi au boulot ...

Fredgri a dit…

Je suis en train de me constituer une sacré bibli Steampunk en ce moment moi, j'adore ce genre de Sf en plus !!!
Pour le stray toasters il faut vraiment lire ce truc, même si c'est parfois assez dur a appréhender !

Albert & Solange a dit…

n'est pas dur de la feuille :-)
on va essayer d'appréhender...
aller, bisou itou!
et régale toi encore!

Albert & Solange a dit…

merci pour le thé ... à bientôt !!!

a.dan a dit…

C'est vrai qu'on a l'impression de s'installer tranquille mimile, le temps de boire son thé (heu ... si t'as un bon vieux wiskey qui traîne, en fond de tasse ...) et feuilleter avec toi ... Des petits moments de quétude qui me font dire "Ah, dieu existe finalement!" ... à moins que ce ne soit "On est pas bien là? Tous les deux? Et on band'ra quand on aura envie d'bander!!!" (Depardieu à Dewaere dans "Les valseuses") ;)

Lisa (Rillao) a dit…

Oh !
Que vois-je, le fredo a un blog !
Heureusement que Dark t'as mis en lien 8)
Tres joli tout ça, et ce que tu lis fait bien envie.
bon bah
A bientot hein3 ! Gros bisous

Albert & Solange a dit…

quoi-quoi!aaaah! si vous vous r'passez "les valseuses" main'nant j'raboule les popcorn !!!